Gots, c’est pas un nouveau verbe irrégulier !

C’est quoi alors ?

Peu connu du grand public, le label GOTS permet pourtant facilement de reconnaitre la qualité écologique et sociétale du vêtement que vous achetez. L’ensemble de l’approche est reprise dans un document de 43 pages que vous pouvez consulter ici. On vous a un peu facilité le travail et on a repris quelques points qui nous semblent importants :

L’objectif ?

Être sûr que le tissu a été produit dans des conditions écologiquement et socialement responsable.

Honnêtement, beaucoup d’entre vous vous estimer que ça devrait être la base, mais pour résumer :

  • Des fibres biologiques
  • L’interdiction d’OGM et de certains produits nocifs
  • Le respect et l’amélioration des conditions de travail
  • Une garantie de qualité
  • Une approche écologique

Les fibres sont biologiques (ou en cours de conversion)

Pour commencer, précisons que les fibres utilisées pour la confection de nos vêtements (quand elles sont naturelles) proviennent du travail d’agriculture. Le bio certifie que le production agricole n’utilise aucun produit chimique de synthèse, comme les pesticides, les herbicides chimiques, les fertilisants artificiels.

Plus précisément, plus de 95% de la fibre utilisée pour la création du tissu doit être biologique pour bénéficier du label GOTS.

Interdiction d’OGM et de certains produits nocifs

Plusieurs produits, généralement utilisés dans le traitement, la transformation, le tissage et la coloration des tissus sont interdits par le label GOTS :

  • Métaux lourd toxiques
  • Formaldéhyde
  • Solvants aromatiques
  • Nanoparticules fonctionnelles
  • Plastisol
  • Phtalates
  • PVC
  • Agents blanchissants au chlore

Le respect et l’amélioration des conditions de travail

Pas de travail forcé. 

Bon, ça parait logique, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas dans le secteur textile.

Ça garanti aussi :

  • Pas de caution à donner et le travailleur ne doit pas donner ses papiers d’identité
  • Le travailleur n’est pas tenu de payer pour entrer dans la vie active
  • Le travailleur est libre d’utiliser ou pas le logement fourni par l’usine

Garantie d’un salaire suffisant

Pas de travail des enfants.

Conditions de travail sûres et hygiéniques

Durée de travail limitée à 48h/semaine et 12h par semaine avec un jour de congé obligatoire par période de 7 jours.

Traitement égalitaire des travailleurs migrants

Les travailleurs migrants doivent avoir un traitement égal à tout autre travailleur.

Cela implique que les documents de travail doivent préciser, dans une langue que le travailleur comprend, les horaires et l’ensemble des conditions du travail.

Abolition du traitement brutal et inhumain

Garantie de qualité

La qualité des tissus peut être mesurée grâce à différents outils. Plusieurs critères doivent respecter une niveau de qualité assez élevé pour pouvoir bénéficier de la labellisation GOTS :

  • Résistance aux frottements
  • Résistance à la transpiration
  • Résistance à la lumière
  • Variation dimensionnelle après lavage
  • Résistance des couleurs
  • Résistance au lavage

Une approche écologique

L’interdiction d’OGM et de certains produits nocifs

  • Le coton conventionnel
  • La fibre d’angora conventionnelle
  • Le polyester vierge
  • L’acrylique
  • L’amiante, le carbone et les fibres d’argent
  • La laine issue du mulesing

Meilleur traitement des eaux usées.

Elle doivent être traitée dans une station d’épuration avant d’être rejetées dans l’environnement.

Des analyses doivent être réalisées régulièrement.

Nos t-shirt GOTS et Made In Belgium

Suivez notre folle aventure

Un mail par mois au maximum
et uniquement des informations importantes !